Initiation musicale Edgar Willems

Edgar Willems (1890-1978), philosophe et musicien d'origine belge, a développé et enseigné sa méthode au Conservatoire de Genève. Grâce à de nombreux professeurs, cette méthode est actuellement enseignée dans plusieurs pays. Elle s'adresse aux enfants âgés de quatre à huit ans; le cursus normal du cours est de trois ans.

Un cours d'initiation musicale est divisé en quatre parties :

• le développement auditif, 15' (écouter, reproduire différents sons, associer des sons, mouvement sonore, hauteur du son, improviser des mélodies, etc.)

• le développement rythmique, 10' (différents frapppés avec les mains, les doigts, des cymbales, des bâtonnets, inventer des rythmes, etc.)

• les chansons populaires françaises, 15' (chansons de 2 à 5 notes, chansons d'intervalles)

• l'expression corporelle, 10' (marcher, courir, galoper, sautiller, rondes, inventer et mimer des histoires).

A travers chaque exercice proposé aux enfants, les principes fondamentaux de Willems sont mis en pratique.

Pour illustrer ces principes, prenons l'exemple d'une chanson. Le professeur, à travers la mélodie, atteint l'affect (siège de l'émotion) de l'enfant. Il peut transposer la chanson dans différentes tonalités pour lui donner une autre couleur, la jouer plus vite ou plus lentement, plus fortement ou plus doucement, une atmosphère se crée autour de la chanson. Ayant écouté, ressenti des émotions puis chanté la mélodie, l'enfant atteint l'objectif recherché : unir la mélodie à l'affect.

Vient ensuite le rythme comme élément premier : physiologique et sensoriel. Il fait appel au corps (au système nerveux et aux muscles) et spontanément l'enfant va frapper la pulsation, la division ou le rythme de la chanson.

Deux principes fondamentaux sont déjà réunis : vie affective et physiologique. Il nous manque le troisième qui nous permet de dire que la méthode Willems est une forme d'éducation globale de l'être: l'harmonie liée au mental. Lorsque l'enfant connaît très bien sa chanson, le professeur peut passer tranquillement au mental. L'enfant chante la chanson avec le nom des notes, la joue au xylophone, l'écrit en relativité, en clés de sol et de fa. Il peut mettre les pulsations, décortiquer le rythme. Toutes ses facultés mentales sont sollicitées dans une chanson toute simple. En passant par le rythme, par la mélodie et l'harmonie, l'enfant aura senti, vécu des situations qu'il va retrouver dans la vie de tous les jours (écoute de soi, écoute des autres, décision, indécision, sociabilité, timidité, etc.).

DISCIPLINES ENSEIGNEES

initiation musicale Edgar Willems
piano
violon, alto, violoncelle
violon, alto, violoncelle Suzuki
guitare classique
flûte traversière, flûte à bec, saxophone
percussion
solfège
chant (adulte)

AGENDA DES AUDITIONS

premier semestre 2014-2015
deuxième semestre 2014-2015

© clem 2013